Robert Fanton

L’ARTISTE PEINTRE MONTBOUCHEROIS

Robert FANTON est né le 21 avril 1919, à Montboucher (Creuse), de Jean- Baptiste et Emilie FANTON, agriculteurs,dont il était le fils unique.

Après des études à l’École Normale de Guéret, il a suivi les cours de l’école des Beaux-arts de Paris et de la Grande Chaumière, Académie dédiée aux ateliers « libres au cœur » de Montmartre depuis 1904 et qui a vu passer de nombreux artistes comme Giacometti, Buffet, Soutine, Zadkine et même…Gainsbourg !

Il y a eu comme professeurs Jean AUJAME (originaire d’Aubusson)  et Edouard MAC-AVOY en peinture, Ossip ZADKINE en sculpture.

Après des activités militaires marquées par la seconde guerre mondiale (élève-officier à l’École de Cavalerie de Saumur, fait prisonnier en 1940, puis libéré), il a exercé simultanément plusieurs activités professionnelles

– dessinateur humoristique (prix du dessin d’humour de l’hebdomadaire “La France au combat” (1946) – professeur de dessin (des écoles de la Ville de Paris, puis au Lycée Fénelon)

– artiste-peintre

Il a exposé au Salon d’Automne, au Salon des Terres Latines, et en particulier au Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau à Paris. Il a participé globalement à une cinquantaine d’expositions, généralement en groupe, à Paris, Nice, Deauville, et Rome.

Il a ainsi souvent accroché ses paysages creusois au Grand Palais ou au Musée d’Art Moderne.

Une première exposition lui a été consacrée à Bourganeuf (Creuse) en 1981, puis à Soligny-la-Trappe (Orne) en 2015, à Crocq et Mortagne en 2016 et à nouveau à Bourganeuf en 2017 à l’initiative de son fils Jean Pierre.

Sa carrière a été jalonnée par différentes distinctions

– il a été associé puis sociétaire de la Société Nationale des Beaux-arts

– il a également été lauréat de la Société Nationale des Beaux-arts en 1961

Il est décédé le 19 octobre 2000 à Sainte-Feyre (Creuse

L’œuvre artistique de Robert Fanton comporte de très nombreux tableaux, cartons de tapisserie grand format, dessins à la plume et au pinceau, et sculptures.

Il a produit également une quantité important d’autres travaux, tels que caricatures, photographies, et films.

  

Il a illustré des textes de COLETTE ainsi que certains de ses romans, et collaboré avec différents autres romanciers tels que Pierre BENOÎT et Francis CARCO.

Un exemple de ses collaborations avec des artistes d’autres domaines est constitué par la Revue de poésie L’Etrave, dont il a régulièrement illustré la couverture :